Guide Télétravail Québec

Comment motiver les télétravailleurs

8 mars 2021

Par Ginette Gagnon, M. Sc., ACC, CTPC | Coach – Conférencière – Auteure

Le niveau de motivation des télétravailleurs a beaucoup évolué depuis le début de la pandémie en mars 2020. Après avoir investi des efforts considérables pour assurer la survie de leur entreprise et pour conserver leur emploi, un grand nombre de collaborateurs ont perdu la motivation. Les employeurs témoignent en effet d’un essoufflement généralisé depuis l’automne dernier et d’une lassitude grandissante depuis l’hiver. Que faire pour préserver la motivation des télétravailleurs en ces temps inédits?

Bien que la motivation soit intrinsèque à chacun, les mesures prises par les gestionnaires ont le pouvoir de nourrir… ou de pourrir celle-ci. Comprendre les trois principaux leviers de la motivation au travail, et dans quelle mesure ceux-ci sont affectés par le télétravail, permet de concevoir des pratiques gagnantes.

1. Donner de l’autonomie aux employés

Rien de plus démotivant que de sentir le manque de confiance de son superviseur et de devoir demander la permission avant d’entreprendre quoi que ce soit.

Or, nombre de gestionnaires sont démunis en télétravail alors qu’ils ne sont plus en mesure d’observer leurs collaborateurs. Ils ont développé des pratiques nuisibles et anxiogènes : requérir une réponse instantanée à tout courriel, surveiller le nombre d’heures pendant lesquelles les employés sont branchés et assurer une gestion trop serrée.

Comment accorder plus d’autonomie :

  • Apprendre à gérer par les résultats (et non en fonction des heures travaillées).
  • Se doter de routines de suivi qui laissent toute la place aux employés pour structurer et optimiser leur journée de travail.
  • Sensibiliser les gestionnaires, échanger avec eux quant à leurs défis de gestion à distance et offrir de la formation et du soutien.

2. Nourrir le sentiment d’appartenance

Une grande part de la motivation au travail passe par la qualité des relations qui se créent entre collègues. Les conversations autour de la machine à café, les pauses qui développent les amitiés, et j’en passe. Ces moments manquent cruellement aux télétravailleurs, d’autant plus dans un contexte de confinement.

Comment cultiver le sentiment d’appartenance :

  • Allumer la caméra! En effet, la visioconférence est le meilleur compromis possible en mode virtuel.
  • Prendre quelques minutes au début de réunions pour échanger de façon informelle.
  • Encourager les rencontres improvisées.
  • Organiser des activités interdépartementales telles que des projets transversaux, des initiatives caritatives, des cours de yoga, des compétitions de jeux vidéo, etc. Note importante : Les télétravailleurs sont las d’être devant leur écran. Privilégiez les activités de courte durée et à fort impact.

3. Favoriser la reconnaissance

Développer ses compétences et contribuer à un résultat important sont essentiels à la motivation de tout être humain. Or, en télétravail, nombre d’employés ont l’impression de stagner, car célébrer les succès n’a plus la même portée. Disparue, l’effervescence contagieuse lorsqu’une équipe complète un projet. Oublié, le temps de ressourcement alors qu’on fait une pause pour savourer la reconnaissance de son superviseur. Les succès passent souvent sous silence, et on est forcé de passer promptement à autre chose.

Comment souligner les bons coups :

  • Rappeler aux gestionnaires l’importance de créer des moments de célébration.
  • Développer un système de parrainage afin de créer des occasions d’échanger avec des personnes d’expérience.
  • Investir dans la formation.
  • Revoir l’efficacité des réunions, car rien n’est plus démotivant que les réunions virtuelles interminables qui tuent l’envie de contribuer!

Le télétravail dans un contexte de pandémie

Il est crucial pour les gestionnaires de comprendre les effets de la pandémie sur l’expérience de leurs collaborateurs. Télétravailler par obligation n’a pas le même effet sur la motivation que s’il s’agit d’une condition de travail recherchée par l’employé. L’isolement du télétravailleur en période de confinement n’a rien de commun avec l’expérience de celui qui peut travailler d’un café, faire une sortie au restaurant et recevoir des amis, pour ne citer que quelques exemples.

Par ailleurs, il faut garder en tête que les employés se souviendront surtout des leaders qui auront su reconnaître l’être humain avant le télétravailleur, inspirer la confiance et se soucier du bien-être et de la sécurité de leurs collaborateurs.

En cette période de crise qui n’en finit plus, vous avez en effet l’occasion de tisser des liens forts et de vous assurer une grande loyauté de la part de vos collaborateurs en démontrant votre bienveillance.


Ginette Gagnon, M. Sc., ACC, CTPC | Coach – Conférencière – Auteure

Ginette Gagnon est actuaire de profession et détient un baccalauréat en mathématiques. Site web : ginettegagnon.com

Découvrez ses formations

autonomieGinette GagnonLeadershipmotivationreconnaissanceSentiment d’appartenance