Guide Télétravail Québec
Type de contenu
Actualités

Plus consultés

Qu’est-ce que le travail hybride? Voici une définition!

12 juillet 2021

Alors que le télétravail obligatoire tire à sa fin, de nombreuses organisations préparent actuellement le retour au bureau sous une forme hybride. L’expression étant de plus en plus employée, il est grand temps d’en donner une définition. Caroline Bourbeau et Manon Pelletier, membres de l’équipe Services-conseils RH du Conseil du patronat du Québec (CPQ), vous aident à démystifier le concept.

Qu’est-ce que le travail hybride?

« Le travail hybride est une forme d’organisation du travail où l’employé partage son temps entre le bureau et la maison (ou tout autre lieu : chalet, café, bibliothèque, espace de co-working, etc.) », indiquent Caroline Bourbeau et Manon Pelletier.

« Le travail hybride appelle également à une modulation de l’horaire de travail qui conviendra à la fois à l’employeur et aux équipes selon leurs besoins (présence au bureau pour les rencontres d’équipe uniquement, ou selon les besoins ponctuels de l’équipe, ou selon un horaire prédéfini, ou encore de façon indéfinie) », poursuivent-elles.

En quoi le modèle de travail hybride est-il différent des autres modèles?

Pour bien mettre en contexte le travail hybride, il faut bien comprendre les autres modèles de travail.

Le travail en présentiel

Selon le dictionnaire usito de l’Université de Sherbrooke, le travail en présentiel se déroule en personne ou en présence d’autres individus.

Le travail en présentiel s’effectue donc :

  • Sur place
  • Dans des lieux physiques

Et ne se pratique pas :

  • En mode virtuel
  • À distance.

Le télétravail

L’Office québécois de la langue française (OQLF) définit le télétravail comme une « activité professionnelle qui s’exerce à l’extérieur des bureaux de l’employeur, au moyen d’outils informatiques et de télécommunication. »

Le Centre canadien d’hygiène et de sécurité au travail (CCHST) utilise également les termes « travail à distance » et « travail à domicile », comme synonymes. L’organisme fédéral affirme que les télétravailleurs peuvent effectuer leurs tâches depuis leur maison ou un lieu autre que le bureau.

La flexibilité au travail

Selon le gouvernement du Canada, la flexibilité au travail prend plusieurs formes :

  • Heures de travail flexible. Les employés peuvent avoir une semaine de travail comprimée ou allongée.
  • Horaire de travail flexible. Les employés peuvent commencer et terminer leur journée à une heure déterminée avec leur supérieur, à condition d’effectuer le nombre d’heures hebdomadaires requis.
  • Milieu de travail flexible. Les salariés ont la possibilité d’exercer une partie ou l’ensemble de leurs fonctions dans un endroit autre que le bureau de l’employeur.
  • Les congés souples. Les employés ont l’autorisation de s’absenter du travail pendant quelques heures ou des jours entiers, pour remplir des obligations familiales ou personnelles. Les congés sont rémunérés ou non.

De plus, le CCHST fait mention de conditions de travail souples qui permettent à un salarié de choisir, avec l’accord de son gestionnaire, des modalités ou un horaire de travail différents.

Le partage de bureau

Avec le travail hybride, le partage de bureau entre les membres du personnel deviendra essentiel pour assurer le bon fonctionnement des activités dans plusieurs organisations. Plusieurs notions sont liées au concept :

  • Le bureau flexible. Il s’agit d’un poste de travail, offert en réservation ou en libre accès, qui n’est assigné à aucun employé, selon la définition de l’OQLF.
  • Le flex office (bureau itinérant ou mobile). D’après le blogue Welcome to the jungle, le flex office signifie que les gens n’ont aucun poste de travail assigné. Ils effectuent leurs tâches à l’endroit le plus adapté pour remplir leur mandat, que ce soit un bureau libre dans les locaux de leur employeur, une salle de réunion, un espace de travail collaboratif, un bistro ou même le domicile. Le flex office est reconnu pour offrir une meilleure conciliation travail-famille.
  • Le travail flexible. Le site internet Adecco.ca reconnaît trois types de travail flexible  :
    • La semaine de travail flexible. Les salariés travaillent moins de jours par semaine, mais font plus d’heures quotidiennement.
    • Heures de travail flexibles. Les salariés planifient leur horaire de la journée selon leurs obligations personnelles.
    • Le télétravail. Les employés travaillent en dehors des locaux de l’organisation, généralement à leur domicile.
  • Le co-working. À ne pas confondre avec le partage de bureau, le co-working, aussi nommé « travail partagé » par l’OQLF, consiste à occuper un espace de travail avec d’autres personnes, souvent des travailleurs indépendants, afin de partager expérience et idées.

Adopter un modèle de travail hybride : par où commencer?

Vous souhaitez adopter un modèle hybride performant? Découvrez comment :

Vous êtes un gestionnaire ou faites partie de l’équipe des ressources humaines de votre entreprise? N’hésitez pas à intégrer ces définitions du travail hybride dans votre politique en cette matière.

L’équipe des Services-conseils RH du Conseil du patronat du Québec peut vous accompagner dans votre transition du télétravail à 100 % vers un modèle hybride ou vous aider à établir une politique de travail hybride. Obtenez une rencontre exploratoire gratuite de 30 minutes en prenant rendez-vous via l’adresse courriel psrh@cpq.qc.ca.


Partenaire Services RH au Conseil du patronat du Québec
Caroline Bourbeau, CRHA, ICP-AHR

Partenaire Services RH au Conseil du patronat du Québec

Manon Pelletier
Manon Pelletier, CRHA, IPC-AHR

Partenaire Services RH au Conseil du patronat du Québec.

Leadership hybrideMode hybrideModes de gestionRetour au bureauTélétravailTravail hybride