Guide Télétravail Québec
Type de contenu
Dossier Ergonomie

Plus consultés

Ergonomie en télétravail : des petits gestes pour de grands résultats

20 septembre 2021

Les employeurs peuvent offrir un environnement de travail ergonomique en matière de santé et de sécurité, notamment en donnant des conseils faciles à suivre pour réduire les risques du télétravail liés par exemple :

●      aux installations inadéquates;
●      à la position assise prolongée;
●      à la sédentarité;
●      à la charge mentale.

Voici quelques astuces à partager avec votre organisation.

1- Évitez les postures statiques en recréant les petites pauses naturelles du bureau à la maison

Mangez-vous devant votre écran tous les midis de la semaine? Si vous avez l’habitude de le faire, votre productivité et votre moral pourraient en prendre un coup!

Pensez à recharger vos batteries pour préserver votre santé mentale et, de façon plus pragmatique, pour rester productif.

Le surmenage peut vite arriver. D’autant que les réalités du télétravail imposent parfois un rythme encore plus effréné à certains employés qui ont des obligations familiales en télétravail.

Selon le CCHST, les heures de travail prolongées dans une posture statique sont l’une des principales causes des lésions musculo-squelettiques. Ainsi, l’organisation de l’horaire de travail devrait être clairement déterminée et convenue d’un commun accord par le superviseur et le télétravailleur.

L’objectif est de permettre l’alternance des tâches et la prise régulière de courtes pauses. Voici quelques idées sur la manière d’y parvenir en recréant les pauses habituelles au bureau qui ne se produisent pas naturellement à la maison.

Quelques exemples qui offrent la possibilité de se lever de sa chaise :

  • Prendre le temps de siroter un café dans son salon;
  • Se rendre dans la cuisine pour boire un verre d’eau;
  • Faire ses conférences debout.

2- Chaise de bureau : privilégiez l’ergonomie à la décoration

Après plusieurs mois de télétravail, il est temps de dire adieu à la chaise de cuisine qui fonctionnait bien au début. Selon les recommandations du Centre canadien d’hygiène et de sécurité au travail (CCHST), la qualité d’une chaise de télétravail devrait être égale, ou du moins comparable, à celle dont disposent les employés au bureau.

Mais, que ce soit au bureau ou à la maison, qu’est-ce qu’une chaise ergonomique? Une chaise ergonomique doit être adaptée à la taille et aux dimensions de l’employé, à son poste de travail et aux tâches qu’il effectue au cours de la journée, sans provoquer de douleurs ou de raideurs. Idéalement, il est possible de régler son dossier et elle est dotée d’accoudoirs ajustables.

3- En cas de doute, faites appel à un ergonome

Parmi les mesures qui doivent être mises en place par l’employeur, la CNESST affirme qu’il faut « offrir autant que possible les services d’un ergonome pour une analyse complète de la situation de travail et un aménagement adéquat du poste de travail, particulièrement pour les travailleurs présentant des besoins particuliers ».

Ainsi, si vous avez des difficultés à choisir une chaise ergonomique ou à savoir si celle que vous utilisez actuellement est adéquate pour le télétravail sur le long terme, n’hésitez pas à vous adresser à un ergonome.

ConseilsErgonomieResponsabilités de l'employeurSanté et sécuritéTélétravail